Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 17:31

                          Jordi Colomer ( 1962 )

 Jordi Colomer

Jordi Colomer a étudié à Barcelone, d'abord l'art à l'Ecole d'art et de dessin, puis l'histoire de l'art à l'université autonome, et enfin l'architecture à l'Ecole technique supérieure. Si son port d'attache reste la capitale catalane,l'artiste mène différents projets à l'étranger, notamment en France, où il expose régulièrement depuis 2002, ainsi qu'au Chili et en Turquie. Un important catalogue lui a été consacré en 2003, ainsi qu'une exposition rétrospective à la Galerie Nationale du Jeu de Paume à Paris en 2008

 

Dès ses débuts en 1993 avec Alta Comèdia ( 1993), Colomer mêle travail scuptural, références théâtrales et architecturales. La vidéo deviendra plus tard son médium de prédilection et sa première installation, présentée en 1997 au Musée d'Art Contemporain de Barcelone, s'apparente alors à une sculpture habitable et à une narration cinématrographique, principe qu'il développera dans les projets à venir tels que The Litte Piano en 1999, les Jumelles en 2000, ou le Dortoir en 2001. C'est à partir du dédut des années 2000 qu'il étale ses investigations à l'espace public, aux banlieues, aux rues et aux toits. Les projets  Anarchitekton ( 2002-2004 ) No? , Futur!, ( Nantes 2004 ), En la Pampa ( Chili 2008 )et The Istambul Map ( 2010 )proposent des "micros-fictions" tout aussi réalistes qu'étranges. Colomer y interroge le rapport que ses personnages entretiennent avec l'espace construit duquel ils déambulent. L'image peut y être saccadée et muette, comme dans les premiers films de l'histoire du cinéma, renforçant de la sorte le caractère artificiel du film, soulignant sa nature de construction différente d'une simple réplique de la réalité. Ce sont bien les rapports entre fiction et réalité d'une part, entre architecture et usagers d'autre part qui sont interrogés ici. Les vidéos sont elles -mêmes projetées dans des espaces mis en scène par l'artiste, installations qui soulignent la nature trompeuse du médium et que le spectateur éprouve comme un parcours symbolique : la ville y apparait comme "scène primordiale"de nos systèmes de symbolisation du monde. Colomer cherche à déstabiliser le spectateur et le place entre ce qu'il sait et ce qu'il veut croire, au point qu'il semble parfois difficile de distinguer le simulacre du réel .

 

Frase ( der Wachtturm ) 1991, Phrase (' La Tour de Garde ) 1991 ( 47 x 291 x 35,5 cm )

 

Le corpus artistique de Jordi Colomer  constitue un projet qui puise son inspiration conceptuelle et formelle dans la relation entre l'être humain et son environnement. A cet égard, la taille, la proportion, l'échelle et l'harmonie du corps humain joue un rôle central dans une oeuvre qui jusqu'à présent s'était distinguée par son évitement de toute présence humaine - visible réelle ou reproduite - dans les sculptures de l'artiste, installations et photographies. Colomer a tendance à se tourner vers l'allégorie pour confronter le spectateur non pas tant à des images qu'à des lieux. Le mécanisme discursif opère avec un hermétisme qui nous empêche de connaître tout le sens, que l'artiste cache délibérément, faisant usage sans discernement de références architecturales, littéraires, sculpturales théâtrales ou chorégraphiques. Ce sont les vestiges et les prérequis de certaines activités qui nous sont inconnus, et qui ne nous sont signalés que par le déploiement de certains éléments habituels et communs, tels que des assiettes, tapis tables, chaises ou des éléments architecturaux tels que socles maquettes...L'ordre et le désordre ou le mouvement et la stabilité sont des couples qui se révèlent fréquemment dans cette oeuvre 

                                                       à suivre...

Partager cet article
Repost0
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 23:13

                                   Ignasi Aballi 

Ignasi Aballí (Barcelone, 1958) a étudié les Beaux-Arts à l'Université de Barcelone.

Depuis les années 1990, il a notamment exposé au Drawing Center (New York), MACBA (Barcelone), ZKM (Karlsruhe), Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía (Madrid), Le Printemps de Septembre (Toulouse), Galerie Meessen-de Clercq (Bruxelles), Galerie Estrany de la Mota (Barcelone), Galerie Elba Benitez (Madrid), Gagosian gallery (New York), Frac Lorraine (Metz), Centre National d'Art Contemporain Villa Arson (Nice), Fondation Maeght, (Saint-Paul de Vence), la Pinacoteca do Estado de São Paulo.

Il a également participé à plusieurs biennales internationales comme la 52ème biennale de Venise en 2007, la biennale de Sharjah en 2007 ou la 11ème Biennale de Sydney en 1998.

Ignasi Aballí a reçu le prix Joan Miró 2015 pour sa « réflexion aboutie sur les limites de la peinture et de la représentation, pour son attention méticuleuse aux conséquences significatives que peut générer le plus petit changement opéré dans une stratégie de re-signification, ainsi que pour son rôle de mentor auprès d'artistes plus jeunes ».

Une rétrospective de son travail depuis 2005 a eu lieu au Reina Sofía (Madrid) en 2015 et en 2016 à la Fondation Joan Miró (Barcelone).

"Sens Limite "This work is placed in the opposit wall

Ignasi Aballi  "Sens  Limite " 1989 peinture 200.5 cm  x 200.5 cm . La trajectoire artistique d'Ignasi Aballi, a rapidement évolué vers la prédominance du concept face à l'illusionnisme pictural . Aballi suspend l'image et annule toute possibilité de fiction . 

"J'en suis venu à la conclusion que je préférais suggérer la présence d'un tableau plutôt que de le montrer directement . J'étais plus intéressé à laisser l'image en suepension ",  explique l'artiste . L'acte de peindre devient problématique , Aballi a développé de multiples stratégies pour pousser la notion de peinture à la limite.Des éléments du "pictural", tels que la couche de vernis , la civière ou le liquide correcteur deviennent allusion à la peinture inexistante .

 

                                                                  à suivre...

Partager cet article
Repost0
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 23:04

        Le Musée de l'art Contemporain ou MACBA

 

Est un grand musée consacré principalement à l'exposition d'oeuvres réalisées pendant la seconde moitié du xx ième siècle. Il se trouve dans le quartier d'El Raval de la capitale Catalane, très proche du Centre de la Culture Contemporaine de Barcelone ( CCCB ) Bartomeu Mari est l'actuel directeur

Espagne Barcelone /Le Musée de l'Art Contemporain

                               Historique

L'idée de créer à Barcelone un musée d'art contemporain est due à l'historien et critique d'art Alexandre Cirici-Pellicer qui en 1959 , à commencé à réunir une collection. Cerici -Pellicer a bénéficié de l'aide d'autres amateurs d'art qui ont contribué à accroître cette collection, présentée lors différentes expositions itinérantes avec également des oeuvres d'artistes de cette période; cependant, en 1953, l'exposition El Arte y la paz, aux accents antifranquistes évidents sonne le glas, de l'idée de Cirici-Pellicer. La collection est alors déposée dans le Musée Victor Balaguer

L'idée est reprise en 1985, avec la création, par la municipalité de Barcelone et la Généralitat de Catalunya d'un consortium et la décision d'installer un nouveau musée dans l'ancienne Maison de la Charité. L'idée est à nouveau au sommet jusqu'en 1986 , quand le maire de Barcelone Pasqual Marguall, propose la construction d'un nouvel édifice d'abriter le siège du nouveau musée . En 1987, est constituée la Fundacio privada Museu d'Art Contemporani, qui a été réunie au consortium formé par les deux admnistrations publiques

                                  Bâtiment 

Hall d'accueil

La conception du musée est due à l'architecte américain Richard Meir. L'édifice, par cet architecte tend à unir l'art contemporain exposé à l'intérieur avec les formes historiques des bâtiments limitrophes. 

 

L'entrée au MACBA donne accès à un hall d'accueil, un espace circulaire marqué par une forte verticalité depuis lequel, au moyen des rampes d'accès, une distribution vers les salles d'expositions est assurée. 

 

L'emploi de la couleur blanche, complétée par l'utilisation de larges parois de verre  et de matériaux réfléchissants en fait un bâtiment d'une luminosité toute particulière

 

 

L'intérieur marque...par la grandeur de son hall, qui représente un tiers de la largeur du bâtiment ...par le parcours architectural, réalisé depuis le rez-de-chaussée avec une série de rampes de circulation douce visible depuis depuis l'atrium du hall qui dessert les trois niveaux supérieurs d'exposition. Elle occupe une place essentielle dans la composition et l'esthétisme intérieurs. 

 

Cet espace de circulation est de plus ouvert sur l'extérieur pour emplir le volume d'une lumière abondante toute particulière et offrir une vue permanente sur la ville . 

 

Ces points de vue constants à travers le mur rideau sont filtrés, comme la lumière, par la structure, composés de poteaux et des parois autoportantes faisant office d'écran, sur lesquels la rampe vient se fixer.

 

.... Par le travail et la lumière et l'alternance des contrastes en clair et obscur. La lumière naturelle du Sud baigne le hall grâce au mur rideau, au recul de l'esplanade et à l'emploi du blanc et de matériaux réfléchissants. Certains éléments de structure sont séparés de la ligne de la façade et de l'enveloppe du bâtiment, en vue de permettre un éclairage naturel libre et continu. Cette lumière pénètre l'intérieur à travers des galeries ouvertes , de grandes lucarnes et persiennes, des ouvertures zénithales, des murs rideaux et des pavés de verre.Les salles d'exposition sont , quant à elles, placées du côté de la façade Nord opaque et éclairées tantôt artificiellement, tantôt par une lumière naturelle filtrée par des blocs de verre ou de discrètes fentes.Chaque salle d'exposition propose un univers différent : par leurs dimensions ( petit, intimiste, ou dilaté, imposant ), leur lumière, ( inondant, dirigeant, structurant ou tamisant ), elles peuvent ainsi abriter tout type d'oeuvre d'art ( à accrocher au mur, à isoler , centrer, cadrer,à contempler ou à manipuler )

 

En somme, l'architecture de MACBA de Richard Meir relève ici de l'esthétisme moderne avec l'usage de formes simples, de matériaux bruts, (acier , béton armé verre... ), et une absence d'ornements . Elle renvoie à des courants de l'art modernes tels que le cubisme ou le néoplasticisme . Le MACBA représente finalement le style rationaliste dessiné par le Corbusier , qui combine lignes droites et lignes courbes , pavées de verre , double circulation ( rapide et lente avec la rampe ) , pureté de blanc , façade libre, dialogue entre les espaces intérieurs et extérieurs...

                                                            à suivre...

Partager cet article
Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 22:34

                                          La scène

                                       

 

La scène mesure onze mères de large. A son entrée se trouve le groupe de sculptures . Elles sont sculptées par Diego Majo et par Paul Gargallo Elles représentent à droite le buste de Beethoven flanqué de deux colonnes doriques sous la cavalcade des Walkyries 

Buste de Beethoven

cavalcade des Walkyries

La musique catalane est représentée sur le côté gauche . Le buste de Josep Anslem 

Josep Anslem

La scène est un hémicycle au fond de laquelle se trouvent dix-huit muses modernistes. Les visages sont sculptés en relief alors que le bas est en  mosaique . Les muses sont de Eusebi Arnau et les robes en céramique sont signées Mario Maragliano et Lluis Bru . Chaque muse porte un instrument de musique différent. Le fond est fait de carreaux rougeâtres irréguliers .

 

 

Au centre de la scène, entre les muses, se trouve l'emblème de l'Orféo Catalan dessiné par Maria Calissa.Il est entouré de symboles médiévaux au fond bleu, toujours faits à base de mosaiques. L'emblème est visible depuis toute la salle 

 

Emblème de l'Orféo 

                                Les orgues

 

Orgue Palais de la Musique Barcelone

La compagnie E.F. Walcker de Ludwigsburg a fourni en 1908 les orgues du Palais de la musique .Le premier concert d'orgues a été donné la même année par Alfred Sittard,, organiste de la cathédrale de Dresde 

De 1906 à 1908, le facteur d'orgues allemand Walker y construisit un remarquable grand orgue symphonique à transmission entièrement pneumatique . En 1915, la transmission pneumatique est remplacée par une traction électrique entre la console et l'orgue . Depuis cette date, l'instrument s'est malheureusement dégradé, progressivement. On y effectua quelques transformations en 1982 , et, en 1987 , l'orgue Walcker est complètement démonté.La restauration de ce fabuleux témoin organistique commença en 2002 (manufacture Grenzing ). La production Walcker, au 20ième siècle est immense ' (environ 600 instruments ).Mais les orgues Walcker dans les salles de concert sont relativement rares et ont été rarement conservés. La rédaction contre la traction pneumatique ou électro-pneumatique fut telle, que ces instruments ont  pour la plupart disparus, ou ont été fortement altérés.L'orgue superbe du Palais de la Musique de Barcelone est un cas d'exception .Cet orgue symphonique emblématique, de cette période du tout début du 20ième siècle , est placé dans un cadre architectural totalement exceptionnel

                   Fin du Palais de la Musique

Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 21:51

                                     La coupole

 

Au centre du plafond , la coupole est l'oeuvre de Antoni Rigalt I Blanch. Elle est éclairée par de la lumière naturelle du jour, elle est équipée d'un éclairage électrique pour les nuits. 

 

Elle est conçue , en son centre, en forme de sphères inversées représentant un grand soleil or et ocre. 

 

Les couleurs se dégradent peu à peu vers le blanc et le bleu clair - couleur du ciel - avant de dessiner des bustes de femmes . Ce sont deux rangées concentriques de bustes . Les premières sont dans les tons bleu clair et mauve, la seconde rangée , de couleurs bleu sombre et vert clair . Les visages sont gris et portent un diadème orné avec des couleurs plus vives. 

 

 

La lumière qui résulte de la façon des teintes dorées du plafond avec le rose des fenêtres latérales , donne à la salle de spectacle une clarté unique et mystérieuse . 

 

Les jeux de lumière entre les différents espaces séparés avec des portes de verre assure une visualisation globale de l'ensemble . La salle de concert est le seul auditorium en Europe à n'être éclairée pendant la journée que par la lumière naturelle . 

 

Cheval ailé Pégase

                                                                à suivre...

Partager cet article
Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 21:18

                         La salle de concert

 

 

L'accès de la salle de concert depuis le premier étage produit un grand effet théâtral. On passe de l'espace obscur des couloirs à une explosion de lumières et de couleurs données à la salle par les vitraux . 

 

De chaque côté des deux balcons, des sièges sont organisés en plateaux , les colonnes sont décorées avec des mosaiques colorées, et les plafonds avec des roses rouges et blanches en céramique

 

 

 

Au fond du second balcon, les colonnes soutiennent de chaque côté des arcs en ogives. Elles se terminent en mosaiques en demi-cercle qui représentent des queues de paons royaux . 

 

Le grand rideau de verre de la salle de concert assure à ce titre, l'une des fonctions principales en tamisant la lumière extérieure. C'est le plus important ensemble de vitraux en terme de taille et de luminosité. 

 

Sont installés sur deux fenêtres , des murs latéraux et séparés de chaque côté par quatre colonnes, de cinq vitraux formés de plaques de verre rose représentant des guirlandes de feuilles et de fleurs qui passent d'une fenêtre à l'autre , en entrelaçant des motifs héraldiques : les armes de Catalogne et la croix de Saint-Jordi .

Dans les parties hautes, à côté des arcs de style Tudor, on voit une frange de vitres  hexagonales de tons ocres pâles et gris , à la façon d'une mosaique ...

 

 

 

 

Au premier étage , on retrouve des guirlandes de fleurs liées avec du verre bleu. Dans les balcons les motifs sont de verre rose avec une frise florale sur la parie supérieure

 

 

                                                          à suivre...

Partager cet article
Repost0
27 mars 2021 6 27 /03 /mars /2021 23:00

                          La salle de Lluis Millet

La salle de Lluis Millet

La salle de Lluis Millet

Située au premier étage devant la salle de concert ,elle est nommée en hommage au chef d'orchestre et fondateur de l'Orféo Catalan. Elle est conçue comme une salle d'attente ou de repos éclairé par un imposant lustre moderniste de fer.

Espagne Barcelone

Domenech I Montaner s'est personnellement mêlé à la réalisation de ce luminaire et avec une grande maîtrise de l'aspect théorique, il a donné de véritables leçons aux artisans, forgerons durant les travaux du Palais

Espagne Barcelone

La salle est décorée avec les bustes de musiciens ( Lluis Millet, Amdeu Vives, Pablo Casals, Eduard Toldra, Just Cabat, et Rosa Sabater ) et des toiles modernistes qui représentent des personnages féminins.

Espagne Barcelone

L'usage des vitraux à des fins décoratives est habituel dans le style moderniste . Doménech I Montaner les utilise dans tous ses édifices .Cependant dans le cadre du Palais de la musique, ceux-ci ont également un rôle architectural qui nécessite une symbiose parfaite entre l'architecte et le vitrier Antoni Rigalt I Blanch

Espagne Barcelone

Les portes en verres sont faites de vitraux floraux . C'est également de la longue fenêtre qui sépare cette salle de la terrasse

Celle-ci est faite de verre transparent dans ses parties hautes et des verres colorés avec des motifs à fleurs dans ses parties basses. Sur le verre transparent court une frise.Ce sont des vitraux imitant les mosaiques.

Terrsasse

Terrsasse

Sur la terrasse se trouvent des colonnes qui donnent sur la rue Saint Pierre 

Espagne Barcelone

Elles sont décorées avec des mosaiques en céramiques .Cette salle est également utilisée pour les évènements sociaux et des conférences de Presse.

                  à suivre...

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 20:50

                              Le vestibule

Plafond du vestibule

En entrant par la rue de Saint-Pierre , on aperçoit deux grands escaliers qui montent au premier étage .Le plafond du vestibule est décoré avec des moulures en céramiques émaillées qui sont disposées en fleurs

 

 

Les escaliers en marbre sont couronnés de grands lustres sur colonnes 

 

La rampe des escaliers est est en pierre finement travaillée ,elle est supportée par des balustres en verre jaune transparent. Elle se finit par une boule de céramique décorée avec des fleurs reprenant les motifs du plafond.

 

"Jamais plus on ne construira quoi que ce soit de semblable à Barcelone , que ce soit du point de vue de l'audace conceptuelle , de l'éclat formel, du symbolisme ou des effets décoratifs" Robert Hugues

 

 

Aujourd'hui les visiteurs entrent dans le Palais par le foyer, crée en 1989 par la rénovation de Tusquets et Diaz, dans ce qui était le siège de de l'Orféo Catalan. L'espace du foyer est plus sobrement décoré que le reste du Palais, ses voûtes en briques sont ornées de fleurs en émail vert,rose et jaune.A son côté les piliers massifs en brique se trouve un bar. 

en allant au bar et à la cafétéria...

Il est éclairé depuis le fond par des vitraux suspendus au plafond. Un cube en verre dans le vestibule porte l'emblème de l'Orféo Catalan ...

                                                       à suivre...

Partager cet article
Repost0
15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 22:06

                         Palais de la Musique

        

 

 

Jaume Plensa est connu pour la création d'énormes sculptures et a également travaillé avec différents types de médias d'art contemporain , allant des installations acoustiques aux projections vidéos . Plensa est surtout connu pour ses projets éthérés à grande échelle qu'il a installés dans les espaces publics des grandes villes du monde et des musées et des galeries d'art . Il parvient à exprimer ses idées en installant ses projets dans les espaces publics, permettant aux pièces d'être animées par la ville et ses habitants

 

Le,Palais de la musique est une salle de concert située dans la quartier Saint-Pierre de Barcelone .C'est l'oeuvre de Lluis Domeneech I Montaner . Les travaux se déroulent de 1905 à 1908 et font appel à des structures avancées telles que l' utilisation de nouveaux profits laminaires ; il s'agit d'une structure métallique centrale stabilisée par de contreforts et des voûtes d'inspiration gothique . L'architecte innove par l'utilisation de murs - rideaux et fait appel à une grande variété de techniques artistiques : sculptures , mosaiques , vitraux et ferronneries

 

L'édifice est une commande de l'association  " Orféa Catala " qui désire en faire son siège social. Les fonds proviennent du mécénat : industriels , financiers , notables et amateurs de musique financent la construction . La vocation première de la salle est de recevoir des concerts de chorales , de la musique symphonique et des récitals . Elle est utilisée aujourd'hui pour tous les types de musiques , du classique à la musique moderne.

 

Le Palais de la musique catalane ainsi que l'hôpital de Saint Pau de Barcelone ont été conjointement inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997 

                                              Histoire

 

Inauguration

Après trois années le Palais est inauguré le 9 février 1908 . L'édifice est primé lors d'un concours annuel artistique organisé par la mairie . Il est promu " Meilleur édifice de l'année "

L'auditorium est conçu pour les concerts de musique instrumentale et les récitals de musique vocale . De nombreux évènements culturels ont été accueillis dans ses murs : des oeuvres de théâtres , des débats politiques , que des concerts de tous les répertoires : musique écrite, jazz , musique populaire

l'accoustique de l'auditorium est particulièrement remarquable , pour la musique chorale et la musique de chambre . Les plus grands interprètes et chefs d'orchestres du xxème siècle ont joué dans cette salle de concert

Anciens guichets originaux de Lluis Domenèch I Montaner réalisés à l'intérieur d'une colonne en mosaique

Période contemporaine 

Durant les années 1980 plusieurs changements interviennent . Du point de vue juridique le Consortium du palais de la musique Catalane est crée . Il associe l'association d'origine à d'autres acteurs tels que la mairie de Barcelone , la Généralitat de Catalogne et le ministère de la culture espagnol. 

 

 

Du point de vue architectural , le palais est modifié selon les plan d'Oscar Tusquets I Guillen . Les travaux durent sept ans . Lluis Domenech I Girbau , petit-fils du premier architecte et lui- même architecte.

 

Conceeption 

Dans le cadre du mouvement nationaliste , de riches barcelonnais , demandent  à l'architecte , de mettre en exergue l'avant- gardisme catalan au travers de cet édifice et d'en faire un symbole national . Montaner fait appel à une grande variété d'artisans et de fabricants pour décorer le palais de nombreuses mosaiques et sculptures . Certaines décorations ont un caractère nationaliste fort.

L'architecture du palais est représentative du modernisme catalan par l'usage des courbes qui prédominent sur les lignes droites , par la préférence accordée aux formes dynamiques sur les formes statiques , et par les nombreux motifs floraux et organiques utilisés. A la différence d'autres édiffices  construits dans le même style , la conception du Palais est profondément rationnelle .

L'aspect fonctionnel est pleinement pris en compte, l'ouvrage utilise les matériaux les plus modernes de son époque et les technologies les plus avancées du début du xx ème siècle , telle que sa charpente en acier . Plus important encore , la structure des murs - rideaux est utilisée la première fois par Montaner

.                                                              à suivre.....

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 22:51
                   A voir et faire dans le  quartier gothique

                      Pont del Bisbe dans le quartier gothique

Carrer del Bisbe et son pont suspendu du style néogothique 

Carrer del Bisbe, signifiant "la rue de l'Evêque", le superbe pont néogothique connu localement sous le nom de"Pont del  Bisbe "ou Pont de l'Evêque . Le pont traverse la rue qui unit les bâtiments de chaque côté : la Casa dels Canonge ( Maison du Canon ) et le Palais de Généralitat . Bien qu'il s'intègre harmonieusement dans son environnement médiéval , le pont fut en fait construit en 1928 par Joan Rubiô I Bellever...

 

Le pont qui semble suspendu comme de la dentelle à un balcon, relie la maison des chanoines , édifice de la Renaissance , au Palais de la Généralitat

 

            Shopping dans le quartier gothique

 

Les grandes enseignes se sont installées , Plaça Catalunya et sur l'avenue piétonne del Portal de l'Angel mais aussi dans les rues avoisinantes .

 

Le quartier regorge de marques peu connues mais qui valent le détour . Même si vous n'achetez rien, la balade vaut le coup, car les vitrines rivalisent d'originalité !

 

 

 

Si vous aimez les pièces et vintage et le style rétro , vous êtes servis à Barcelone !

 

 

                                       La Plaza Réal

 

 

Une véritable oasis dans la ville . Elle est une des places les plus populaires.Elle est rectangulaire et bordée d'arcades de style classique. Les bâtiments sont de style napoléonien

 

On peut admirer la fontaine des" trois grâces"une oeuvre d'art de jeunesse de Gaudi,deux magnifiques candélabres 

 

 

                                             Fin du quartier gothique

Partager cet article
Repost0

  • : le blog rymie
  • : Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je naime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Contact

  • Eglantine
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi

Recherche

Articles Récents

  • Photographies
    Jeu de lumière Genève le Rhône
  • Chréa Alger Algerie
    Chréa Station climatique et station de sports La commune de Chréa est située au sud de la wilaya de Blida, sur les hauteurs de la ville, à environ 18 kilomètres sud-est de Blida et à environ 64 kilomètres au sud-ouest d'Alger et à environ 26 kilomètres...
  • Marrakech / Maroc
    Fontaine du jardin Majorelle Fontaine du jardin Majorelle Marrakech / Maroc De la verdure et de la fraîcheur. Un endroit frais plein de charme. Parfait pour souffler des tumultes de la Médina .
  • Espèce marine
    Astroides calycularis Appareil Sony RX 100 M3 / caisson Ikelit Appareil Sony RX 100 M3 / Caisson Ikelit Espèce marine faisant partie du phylum des Cnidaria ( cnidaires benthiques ). Endémique de la mer méditerranée et protégée. Photo prise par ma fille...
  • Arc-en-ciel
    Arc-en-ciel Est-il possible de créer soi-même un arc-en-ciel ?! Notre ciel est loin d'être le seul lieu où un arc-en-ciel peut apparaître ! Du moment qu'il y a du soleil et des gouttes d'eau, le phénomène est susceptible de se produire . Aussi, peut-être...
  • Boussole / Mathias Enard
    Mathias Enard Boussole Quatrième de couverture La nuit descend sur Vienne et sur l'appartement où Frantz Ritter, musicologue épris d'Orient, cherche en vain le sommeil, dérivant entre songes et souvenirs, mélancolie et fièvre, revisitant sa vie, ses rencontres...
  • Brassens / Les passantes
    Georges Brassens aurait eu 100 ans C'est l'une de mes chansons préférées
  • Le Moretti / Paris / La Défense
    Le Moretti Le Moretti ( ou cheminée Moretti ) est une oeuvre de l'artiste français Raymond Moretti . C'est l'une des oeuvres d'art de la Défense, en France Il s'agit de l'habillage d'une cheminée d'aération de 32 m de haut par plusieurs centaines de tubes...
  • Ciel mon samedi !
  • Espagne / Barcelone / Sagrada Familia
    La Sagrada Familia L Sagrada Familia , basilique mineure catholique de Barcelone, aux proportions monumentales et aux décorations minutieuses d'Antoni Gaudi La première pierre de la majestueuse église de la Sainte Famille a été posée en 1882, lorsque...