Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 23:31

                                             MARIE LAURENCIN

                                            Marie Laurencin (1883-1956 ) apprend la peinture sur Porcelaine puis suit les cours de dessin de la ville de Paris et de l'Académie de Humbert. Elle fréquente la" bande à Picasso " au Bateau-Lavoir où elle rencontre le poète Guillaume Appollinaire avec qui elle a eu une liaison passionnée et orageuse

                                             Un temps sensible au fauvisme , Marie Laurencin, la "muse des cubistes"simplifie et idéalise les formes sous leur influence. A partir de 1910, sa palette vire au gris, au rose, aux tons pastels puis elle découvre en Espagne la peinture de Goya

                                            En 1920, elle commence à peindre ces personnages féminins élancés et vaporeux qu'elle reprendra par la suite dans des toiles aux tons pâles, évocatrices d'un monde enchanté . Elle peint les portraits des célébrités parisiennes et réalise des décors de théâtre , en particulier pour les Ballets Russes. S'y  développe un  goût pour la métamorphose, réunissant deux thèmes favoris de Marie Laurencin : les jeunes femmes et les animaux 

 

Marie Laurencin " Danseuses espagnoles "Huile sur toile : 150 x 95 cm

Marie Laurencin " Danseuses espagnoles "Huile sur toile : 150 x 95 cm

Mariée à un Allemand, Marie Laurencin vécut hors de Paris durant près de cinq années de 1914 à 1919, durant lesquelles elle séjourna principalement en Espagne, puis en Suisse et en Allemagne. Elle souffrit de l’éloignement de la capitale française, centre incomparable de créativité artistique. Après son retour, elle développa dans les années 1920 un nouveau style dont ces Danseuses espagnoles sont un bon reflet. Les couleurs sourdes et le géométrisme hérité du cubisme sont remplacés par des tons clairs et des compositions ondoyantes. L’alliance entre le monde féminin et le monde animal qui devient son thème favori est ici éclatant

.

Trois jeunes femmes semblent tournoyer autour d’un petit chien bondissant, devant un grand cheval gris. Marie Laurencin s’est représentée elle-même agenouillée au premier plan, vêtue d’un tutu rose, qui est le seul ton chaud du tableau. Ses mains s’entremêlent avec celles de la jeune fille de droite. La jeune fille de gauche, exclue de cette complicité, esquisse un pas de danse et retient un chapeau. Ses yeux s’enchaînent avec le grand œil en amande du cheval. Les animaux sont ici de libres compagnons, confidents des danseuses dans un étrange paradis.

 

 

 

Portrait de Madame Paul Guilaume / Huile sur toile : 92 x 73 cm

Portrait de Madame Paul Guilaume / Huile sur toile : 92 x 73 cm

Juliette Lacaze (1898-1977), née dans le sud-est de la France, s’installe à Paris à la fin des années 1910. D’une très grande beauté et d’une forte personnalité, elle  travaille dans un cabaret de Montparnasse où elle côtoie l’avant-garde artistique. Est-ce là qu’elle rencontre Paul Guillaume, dynamique et prometteur marchand d’art ? Très amoureux d’elle, il l’épouse en 1920, la surnomme Domenica et l’introduit dans la bonne société parisienne. Marie Laurencin était un des artistes liés à Paul Guillaume et débutait une activité de portraitiste mondain. Il n’est donc pas étonnant que Domenica ait désiré avoir son portrait, symbole de notoriété et d’aisance financière.
Marie Laurencin la représente assise, pensive et légèrement penchée. Son attitude, sa robe et son écharpe rose font écho au rideau situé sur la droite du tableau. Marie Laurencin a placé dans cette toile ses motifs favoris : un grand chien gris semblable à une biche, les pattes croisées, et un bouquet d’où Domenica a tiré une fleur. La ressemblance a été accentuée par l’artiste qui ne peignait d’ordinaire que des visages toujours semblables et stylisés. Le casque de la chevelure brune, la ligne marquée des sourcils surmontant de grands yeux clairs, le modelé du visage, appartiennent bien à Domenica.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour Eglantine. Je trouve qu'elle peint la légèreté des êtres. Bonne journée et bisous
Répondre
É
Bonjour Eglantine. Marie Laurencin me rappelle toujours une chanson de Joe Dassin. J'aime les couleurs utilisées, très douces. Bisous
Répondre
L
Je préfère ce style
Répondre
N
De très jolis tons pastels pour des tableaux peints sans fioritures. La simplicité et une certaine tendresse émanaient, rendant une belle fluidité dans ses personnages. Belle soirée et gros bisous Églantine.
Répondre
M
Du rose du gris, des couleurs tendres pour ces tableaux très féminins je trouve. Merci de ton article très instructif car si je connaissais le nom de Marie Laurencin j'aurais été bien incapable de te citer celui d'un de ses tableaux. Bisous
Répondre

  • : le blog rymie
  • : Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je naime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Contact

  • Eglantine
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi

Recherche

Articles RÉCents

  • Italie Janvier 2020 / Rome
    Les Musées du Vatican La voûte de la salle des Muses La salle des Muses ouverte au public depuis 1784, a été conçue pour exposer une série de sculptures découvertes dans ce qu'on appelle la Villa de Cassius près de Tivoli. On y retrouva de nombreuses...
  • Italie Janvier 2020/ Rome
    Musée du Vatican Le Musée Pio-Clementino Cour de l'Octogone Le Musée Pio Clementino fait partie de l'ensemble des Musées du Vatican, à Rome. Situé dans le petit palais du Belvédère, Il est le plus grand complexe des Musées du Vatican. Il abrite des collections...
  • Italie Janvier 2020/ Rome
    Musées du Vatican Sphère dans la Sphère La Sphère dans la Sphère est une sculpture allégorique monumentale contemporaine en bronze, de 4mètres de diamètre, en rotation sur elle-même, du sculpteur italien, Arnaldo Pomodoro, crée dans les années 1960, pour...
  • Art-Thérapie/ Claude Monet. La pie
    Claude Monet Claude Monet naît à Paris en 1840. Fils d'épicier, il déménage avec sa famille au Havre pendant son enfance. Il se révèle rapidement doué pour le dessin et ses parents le confient à Eugène Boudin, qui l'invite à la peinture en plein air....
  • Italie Janvier 2020 / Rome
    La Place Saint-Pierre de Rome Panorama de la place Saint-Pierre La place Saint-Pierre de Rome est située devant la basilique Saint-Pierre au Vatican. La place se divise en deux parties, dont un espace trapèzoidale, le parvis délimité par deux ailes rectilignes...
  • Italie Janvier 2020 / Rome
    Le Colisée Emblème impérial de la ville éternelle, le Colisée domine le centre de Rome depuis bientôt 2000 ans. Théâtre des célèbres et cruels combats de gladiateurs , l'édifice reste surtout l'un des joyaux de l'architecture romaine. Le Colisée est vraiment...
  • Italie janvier 2020 . Rome
    Rome Rome surnommée la ville éternelle, est la capitale de l'Italie. Elle compte environ 2,8 millions d'habitants Capitale de l'Empire romain, pendant l'Antiquité, aujourd'hui siège du Vatican, Rome a exercé une grande influence dans l'histoire du monde....
  • Italie Janvier 2020 / Vérone et fin
    Le pont Scaliger Le pont Scaliger ou Ponte di Castel Vecchio ) est un pont médiéval fortifié qui franchit l'Adige à Vérone. Il fait partie du Castel Vecchio Sa grande arche de 48m 70 détint en son temps le record d'ouverture pour un pont en arc . Le pont...
  • Italie Janvier 2020 / Vérone
    Les Arènes de Vérone Piazza Bra, amphithéâtre Les arènes de Vérone sont connues mondialement pour accueillir de nombreuses scènes durant toute l'année . Construites en 30 après J-C , elles pouvaient accueillir environ 30 000 spectateurs Un tremblement...
  • Italie Janvier 2020 / Vérone
    Piazza Bra Agrandir les photos Juste à l'entrée de la ville se trouve une place imposante bordée de restaurants de bars et de bâtiments à l'architecture classique. C'est un lieu le plus visité de Vérone. La Piazza Bra est la plus grande place de Vérone...