Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 21:25
RETOUR Nada
RETOUR                                                             Nada agrandir

Salle des Arts orientaux :musée des antiquités

Le retour au palais fut difficile.Je venais juste de m'asseoir sur l'un des bancs nouvellement installés devant l'entrée du palais,lorsqu'une jeune femme m'aborda.

-Je suis Mina.Je travaille à Dar el 'Amia;il y a un endroit que je veux te montrer,que tu dois connaître.A côté Dar Mustafa Pacha.Le Hammama Diwân

Les choses les plus recentes disparaissent,entraînent les plus anciennes.Parfois,étrangement, le passé reste intact.

La porte du hammam était fort étroite,rappeleant que ce jour était reservé aux femmes .

Je 'osais plus parler.Je ne voulais plus voir de peur de trop appuyer le regard.Je craignais d'être jetée dehors.La voûte était immense,dissimulée dans les vapeurs chaudes.Quelques claustras diffusaient une lueur timide.Tout était,non pas sombre,mais cotonneux,opaque et moite.Au contact de la peau,de fines goutelettes perlaient ça et là,et glissaient en laissant des filets d'argent.

-Khedaouedj aimait venir ici.Son père,avait fait restaurer le hammam.Parfois,elle le reservait pour elle seule.Mais les autres femmes ne la gênaient pas.Elle restait en silence dans l' ombre du hammam et personne ne bronchait.Son corps blanc et mince,s'éclairait de ses gestes lents,comme une invitation à la mélancolie,aux soupirs qui touchaient les femmes au plus profond de leur âme.Mais aucune ne l'approchait à cause de ce qu'elle était.Khedaouedj réclamait l'intimité,non le groupe,si bien que les femmes s'écartaient,la laissaient avec Mina.Respect ou défiance?Admiration ou crainte?Compassion ou réprobation?Parfois l'atmosphère devenait trop lourde,quand les murmrures s'épaississaient sous la voûte.Les femmes ne supportaient pas certains jours,tu comprends ,de la voir ainsi.Elle leur était trop proche et trop éloignée à la fois.Son destin n'était que l'exagération du leur,vivre dans l'ombre,dans l'attente d'un amour impossible qui consumait leur vie...

Mina se tut.N'était-ce pas ce que vivaient alors ces femmes?La voir, les ramenait à l'essentiel,à ce qu'elles cachaient tout le jour sous des occupations multiples et harrassantes.Khedaouedj était riche,elle était belle,aurait pu l'être davantage encore et vivre autrement.Et cela peu de femmes le lui pardonnait.Elle avait la possiblité...elle l'avait gâchée!Pourquoi au juste?Mystère .Aucune d'entre elles ne voulait comprendre.

Sous la voûte,je ressentais ces instants-là,ce balancement entre le plaisir de la vapeur chaude sur la peau et la crainte de blesser les autres,entre le desir de vivre et l'angoisse de decevoir.Mina m'effleura le poignet

-Tu as compris comment c'est?Comment c'était?

-Retournons au musée!C'est l'heure,on nous attend!

Franchir à nouveau les esclaliers vers ses appartements...Comment faire?J'étais encore sous le choc d'avoir été refoulée le matin et maintenant"on nous attend"

-Il faut descendre.En sous-sol,on recoltait les eaux de pluie.Elle aimait y venir,pour prier,dit-on.

Je n'étais jamais descendue.J'étais passée à côté de cet escalier,sans en soupçonner l'existence.A mi-étage,il tournait à angle droit sur la droite pour acceder à une salle assez basse et voûtée,soutenue par quatre piliers fraîchement chaulés.Dans un angle,une alcôve ptotegeait la bouche béante du puits qui recueillait les eaux de pluie.Aujourd'hui,il n'était plus qu'un trou sombre.On pourrait croire à un souterrain,comme il y en a tant à la Casbah.a malgré son confinement,etait presque saine et chaude.

Le bas de l'escalier figure la qibla.Elle y venait au retour du hammam,pour la priere du Dhor

Je connaissais dejà le plus intime de ses pensees.Par pudeur peut-être m'avait-elle tenue à l'écart de sa foi qu'elle pensait étrangère à la mienne?Pourtant ,Mina venait de m'y conduire sans hésiter,comme pour satisfaire à une exigence liée à mon retour à Dar el 'Amia

-Cet endroit n'était que pour elle?Et tu penses que l'on peut venir ici?

-Mais tu sais bien qu'ici le temps est different?

-Oui je savais,depuis toujours.Je n'aurais jamais dû douter.C'était stupide.

-Bien sûr!Dis-je en riant à mon tour.Je suis stupide !Mais crois-tu...enfin,ce que je vais te dire peut parître dément,mais cela m'arrive souvent depuis quelque temps.Est-il possible...qu'elle...,enfin,je veux dire,qu'elle soit là?

-Ici,tout le monde sait qu'elle est là.Pourquoi les femmes t'ont-elles regardée de cette façon?Parce qu'elles savent que tu viens souvent ici.Elles voient que tu lui ressembles...C'est une question d'identité.Elle était comme toi,enfin,tu es comme elle plus exactement.Elle etait tellement etrange ,comme une etrangere venue d'ailleurs et prête à y partir.Pourquoi.A cause de lui ,bien sûr.Mais avant déjà.Son education,sa vie aupres de son père,Gabriel qui la suivait comme son ombre...Tout cela etait completement fou pour l'époque et même encore maintenant...Sans époux,les femmes n'existent pas.Ce que chacune desire,c'est qu'elle avait reussi:exister.A cause d'un amour impossible qu'elle n'a jamais trahi.Et entrer dans la legende!Elle était cela :transfigurée,blanche et belle à faire pâlir la lune et pâmer tous les saints du Paradis!Mais elle les inquietait aussi...Elle a eu des problèmes ,graves,avec les femmes.Je te montrerai,plus tard.Tu comprendras

Partager cet article

Repost 0
Published by Ben Redouane - dans rymie
commenter cet article

commentaires

  • : le blog rymie
  •   le blog rymie
  • : Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je naime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Contact

  • Eglantine
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi
  • Voulez-vous partager avec moi des moments de passions ,d'émotions , en vous mettant en position de critiques ,j'aime je n'aime pas ,je trouve cela nul...Alors restez avec moi

Recherche

Articles Récents

  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Balances de pesée portables avec des poids Leipzig Metal Début du 19ème siècle
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Fac-similé du Codex , Tro- Cortesiamus Madrid sur papier ficus Fac-similé est une copie de reproduction d'un vieux livre , manuscrit , dessin , oeuvre d'art ou autre éléments... Ce sont deux fragments de livres pliants d'une longueur de 7 mètres Le Codex...
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Tête d'un Olmèque Oaxaca, Mexique Métate en pierre époque Maya Mexique Pot en argile du Guatemala ,époque précolombienne Maya Pichet avec une anse représentant une figurine , en argile Equateur Sculpture d'un guerrier ou d'un danseur en argile Mex...
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Joyeuses Pâques ! Profitez bien des petites fleurs et du beau soleil de printemps ! Monde des enfants " Le petit chaperon rouge et le loup / à gauche moule en métal Au centre le Pape François fabriqué par le confiseur Geog Maushagen
  • Musée du chocolat Cologne Allemagne
    Fontaine de chocolat La fontaine haute de trois mètres d'où jaillit un jet de chocolat liquide et chaud Le personnel du musée plonge les gaufres dans le chocolat chaud de la fontaine pour les offrir aux visiteurs Le must : c'est se faire confectionner...
  • Musée du chocolat Cologne Allemagne
    Conche chocolat / type Postranecki / 1920 Le conchage est un procédé d'affinage du chocolat par brassage à une température de 80 degrés Celsius . Il permet d'uniformiser le produit et d'y incorporer le beurre de cacao additionnel, ainsi que le sucre et...
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    A l'étage où se trouvent les machines Machine d'emballage / Type Sapal / Typ PRM Lausanne / Année de production 1928 Cette machine servait à envelopper les pralines dans du papier d'argent . Elle effectuait 50 à 60 plis par minutes Le prix d'achat à cette...
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Le musée dispose d'anciennes machines issues des premières productions du chocolat cliquez ici vous verrez mieux !!!
  • Musée du chocolat de Cologne en Allemagne
    Les épices sont quelquefois ajoutés au chocolat comme le poivre...
  • Musée du chocolat de Cologne Allemagne
    Le beurre de cacao Plus de 50 % du cacao se compose de matière grasse. Elle est extraite par pression hydraulique, issue de fèves décortiquées et dégemmées. C.Van . Houten ( 1801-1887 ) a réussi à construire une presse à beurre de cacao . Par la suite...